Cigarette électronique VS cigarette classique

Cigarette et cigarette électronique, comment faire le bon choix ?

Véritable tendance, la cigarette électronique attire plus d’un million de français actuellement. Si un récent sondage effectué par la marque Ocig a révélé que 4% des vapoteurs ont été séduits pour le côté fashion et l’effet de mode qu’elle véhicule, la plupart d’entre eux choisissent en revanche ce dispositif pour des raisons moins éphémères.

Un comparatif s’impose alors entre la cigarette électronique et le tabac conventionnel.

Les effets sur la santé

Le sondage précité a révélé que le recours à l’e-cigarette est généralement motivé par l’envie de préserver sa santé.

En effet, 56% des vapoteurs interrogés ont choisi l’e-cigarette comme solution anti-tabac, au même titre que les substituts nicotiniques, l’hypnose et autres traitements de sevrage tabagique. Cela met en valeur une différence fondamentale entre la cigarette et la cigarette électronique, à savoir leurs effets sur la santé.

D’un côté, il n’est pas à rappeler que le tabac est indiscutablement dangereux. Cela vient en grande partie de ses composants fortement préjudiciables à notre corps. Il a été prouvé que la cigarette contient plus de 90 produits toxiques ! On y retrouve notamment de l’ammoniac, de l’arsenic, du plomb, et même du DDT ! Il devient alors évident que le tabagisme soit cité parmi les responsables de diverses infections respiratoires dont la bronchite chronique obstructive, de maladies cardiovasculaires dont l’infarctus du myocarde, des cancers, de l’infertilité, du vieillissement prématuré des cellules, et d’autres effets secondaires indésirables.

De plus, plusieurs conclusions médicales (dont celle émise dans un plaidoyer de 100 médecins publié novembre dernier) ont démontré que la nocivité de la cigarette conventionnelle repose sur le fait même de « fumer ». La combustion du produit dégage du monoxyde de carbone, occasionne le dépôt de goudrons et génère l’apparition de diverses particules cancérigènes. Et bien entendu, la nocivité de ces produits est une réalité incontestable qu’aucun fumeur ne peut ignorer.

De l’autre côté, la cigarette électronique est jugée « infiniment moins nocive » que le tabac conventionnel. Et pour cause, elle ne partage avec ce dernier qu’un seul composant, à savoir la nicotine. Or des études ont démontré que les substances nicotiniques ne sont pas dangereuses pour la santé, d’autant qu’elles se présentent à dose variable, ajustable voire inexistante, dans l’e-cigarette. L’e-liquide étant composé principalement d’eau, d’arômes, de propylène glycol et de glycérine végétale, il reste nettement plus fiable pour la santé que tout autre produit anti-tabac.

Les effets sur le budget du ménage

Le même sondage a dévoilé que 19% des anciens fumeurs ont choisi la cigarette électronique pour des raisons budgétaires. Il a été en effet démontré par des calculs simples que le vapotage permet d’économiser jusqu’à 1 000 euros par an chez certains anciens fumeurs, par rapport à la cigarette ordinaire. Une telle épargne est bien entendu conséquente pour le budget d’un ménage.

Il est vrai qu’un paquet de cigarettes coûte en moyenne 6 euros alors qu’un pack complet d’e-cigarette vaut dans les 40 euros. Néanmoins, cette différence de coût est rapidement amortie pour un fumeur moyen. En effet une fois cet achat effectué une fois pour toute, il ne restera plus à ce dernier que s’approvisionner régulièrement en recharge, ce qui est nettement moins coûteux que l’achat de cigarettes.

Pratiquement, un fumeur moyen de 15 cigarettes par jour dépense 4,5 euros par jour de cigarette (6 euros le paquet de 20 cigarettes). En revanche, s’il choisit de se mettre à la cigarette électronique, il dépensera 2 euros par jour en e-liquide pour un fumeur moyen de 15 cigarettes par jour. Ceci représente donc une économie de 2,5 euros par jour. En troquant le tabac conventionnel par la e-cig, en un mois, l’ex-fumeur économisera alors 75 euros par mois et soit 900 euros par an, voire plus !

Tout ceci sans compter sur les futures augmentations prévues par l’Etat sur le prix des paquets de cigarettes…

Les effets sur soi

La comparaison entre la cigarette électronique et la cigarette traditionnelle devra également être évaluée sur les sensations offertes. En effet un fumeur choisit de fumer pour pouvoir apprécier la sensation d’euphorie offerte par le tabac. La question qui reste sur toutes les lèvres est alors la suivante : « ce sentiment de plénitude est-il conservé avec l’e-cig ? ».

Oui, parce que l’e-cigarette simule l’acte de fumer en créant une vapeur euphorique à inhaler. Le geste et l’expérience de fumer sont conservés avec le vapotage. Les habitudes sont préservées, le Hit est conservé et le besoin de nicotine est assouvi, contrairement aux autres méthodes de sevrage tabagique. Les vapoteurs peuvent en outre toujours s’accorder les pauses régulières qu’ils s’offraient lorsqu’ils fumaient. Mieux, ils pourront choisir des arômes beaucoup plus variés, originaux et gouteux que ceux du tabac ordinaire.

Enfin, certains lieux étaient interdits aux fumeurs, non par la loi mais par la bonne conscience : voiture, chambre,… ils pourront désormais vapoter librement sans craindre une dispute avec son compagnon ou sa compagne !

Les effets sur la société

Le dernier élément de comparaison concerne la vie sociale des vapoteurs d’un côté et des fumeurs de l’autre. Pour expliquer cette différence, ledit sondage a dévoilé que 15% de ceux qui se sont convertis dans la cigarette électronique l’ont fait pour « ne plus déranger leur entourage avec la fumée de leur cigarette ».

Même le regard de l’autre a changé sur les fumeurs, autrefois la cigarette apportait prestance et mystère, les fumeurs sont maintenant mal vus, sans grande volonté, addicts à cette horrible dépendance. A contrario, la cigarette électronique montre une image dynamique et volontaire.

Avis des médecins